Infographie: comment trouver un emploi grâce aux réseaux sociaux

14 février 2013 | par | emploi

Fév
14

Une infographie intéressante et fournie sur la relation recruteurs/chercheurs d’emploi de la part de onlinecollege.com.

Faisant écho à mon témoignage sur le recrutement via les réseaux sociaux (rappel: épisode un, deux, et trois), je vous propose une traduction française des éléments les plus pertinents.

La popularité des réseaux sociaux professionnels grandit

  • 92% des employeurs les utilisent pour recruter en 2012 (contre 89% en 2011).
  • 88% des chercheurs ont un profil professionnel (64% deux et 44% trois).
  • 93% des employeurs utilisent Linkedin pour trouver des profils de candidats (66% Facebook et 54% Twitter).
  • 52% des chercheurs utilisent Facebook pour trouver un emploi (38% Linkedin et 34% Twitter).

=> On peut noter la différence de sources utilisées: les recruteurs privilégient Linkedin alors que les chercheurs plutôt Facebook.

Où construire votre profil social?

  • Linkedin: le leader mondial des réseaux professionnels permet aux recruteurs de chercher des candidats par poste, mots-clés, compétences… Et aux chercheurs de créer leur profil avec les mêmes éléments.
  • WordPress, Tumblr, Typepad: plateformes de blogging vous permettant de créer/partager du contenu, promouvoir vos compétences, centraliser vos réseaux sociaux et coordonnées
  • Doyoubuzz: vous permet de mettre un CV « classique » en ligne, exportable en pdf pour candidater facilement, et avec vos coordonnées de contact.
  • Twitter: créez un compte et suivez les entreprises que vous appréciez et qui vous intéressent. Et abonnez-vous ou flux des grands sites d’annonces RH ou aux profils de consultants RH.
  • Facebook: n’omettez pas le plus grand  réseau actuel au monde (bientôt 1 milliard de personnes?) et « devenez fan » des entreprises qui vous intéressent

=> En complément de Linkedin (plutôt anglo-saxon),  j’ajouterai Viadeo, plus utilisé en France.

Comment construire un profil qui attire les recruteurs?

Ce que les recruteurs aiment:

  • Adhérez à des organisations professionnelles (club, cercle…)
  • Indiquez si vous êtes membre d’associations et/ou bénévoles

Ce que les recruteurs n’apprécient pas:

  • Les insultes ou langage trop familier
  • Les fautes de grammaire ou d’orthographe (faites-vous relire!)
  • Les marques de consommation d’alcool (photo de la dernière soirée trop arrosée!)
  • Les mentions politiques ou religieuses (attention à la publication de la superbe caricature de notre président qui fait tellement rire votre beau-frère!)

Comment mesurer l’attractivité de votre profil professionnel?

Est-ce que ça vaut vraiment le coup?

Pour vous convaincre, sachez que:

Conclusion: lancez-vous 2 actions!

  1. Créez votre compte Linkedin et Viadeo
  2. Mettez votre CV en ligne sur Doyoubuzz

L’infographie détaillée:

infographie-trouver-un-job-reseaux-sociaux

Pas de commentaires »

Twitter, pourquoi faire?

12 février 2013 | par | web

Fév
12

« Twitter, ça sert à quoi? » ; « Je comprends rien à Twitter… » ; « Twitter ça sert à rien! ». Combien de fois j’ai pu entendre ce type de phrases! Et en même temps, j’avais du mal à y répondre. Tentative d’explications.

C’est quoi Twitter?

Un réseau d’informations en temps  réel.

C’est pas moi qui le dit, c’est Twitter. Je partage cette définition car elle a le mérite d’être claire et brève. Elle résume tout en 3 mots:

  • Réseau: vous suivez les comptes (personnes physiques, entreprises, marques…) qui vous intéressent, et certains comptes vous suivent si vous les intéressez. Bref, vous échangez…
  • Informations: les comptes suivis produisent de l’information (parfois) pertinente.
  • Temps réel: la rapidité de circulation de l’information est bluffante. En général, vous avez les infos avant tout le monde, et surtout le journal de 20h! Avec les dérives que l’on connaît: désinformation, rumeurs, fiabilité des sources…

Twitter, comment ça marche?

(A prononcer avec la voix de Michel Chevalet)

Note importante, et c’est ce qui fait toute la différence avec les autres réseaux sociaux: vous n’êtes pas obligé de twitter, c’est-à-dire de produire du contenu, pour profiter de Twitter! Et c’est là toute la puissance du truc.

Vous pouvez simplement suivre des comptes, lire les infos et consommer du contenu. Tout comme vous lisez le journal papier ou les infos sur le net.

Sachez que sur 100 internautes, 90 sont de consommateurs/spectateurs, 9 commentent et partagent, et seul 1 produit du contenu (cf. l’article sur la typologie des internautes).

Donc si vous ne commentez ou ne partagez jamais un article, ne vous inquiétez pas, vous faites partie de la grande majorité des internautes!

Twitter, ça sert quoi?

Il n’y a pas une réponse, mais des réponses. Et autant de réponses que de twittos.

Voici les miennes, aujourd’hui. Et elles seront sûrement différentes demain:

  • Un outil d’information: vous pouvez vous informer sur toute l’actualité, vous trouverez forcément des comptes qui vous intéressent (sport, économie, politique…).
  • Un outil de veille: vous travaillez dans un secteur d’activité précis ou vous êtes simplement passionné par un sujet, grâce à Twitter vous pouvez réaliser une veille sur des personnes, des entreprises, ou des sujets particuliers.
  • Un outil de diffusion: vous pouvez diffuser du contenu que vous avez lu et trouvé pertinent, c’est-à-dire poster un lien sur votre compte qui redirige vers le contenu.
  • Un outil de capitalisation: Twitter peut vous permettre de centraliser le contenu que souhaitez conserver et de vous constituer votre « bibliothèque personnelle ».

Conclusion

Voyez Twitter comme une rivière d’informations. Soyez l’ours qui vient se poser au bord de l’eau lorsqu’il a faim, et qui pêche les meilleures infos.

ours-rivière-twitter

Et d’après vous, ça sert à quoi Twitter?

Source photos:  shizm et bobjagendorf  

Pas de commentaires »

Utiliser une adresse mail « virtuelle » pour traquer les spammeurs

9 février 2013 | par | astuces

Fév
09

Une astuce vieille comme le monde mais que je viens à peine de découvrir concernant votre adresse email.

Principe

A partir de votre adresse mail existante de type vous@gmail.com, vous@yahoo.fr ou vous@hotmail.fr… vous pouvez créer une infinité d’adresses mail de type:

vous+cequevousvoulez@gmail.com

En effet, votre client mail interprète uniquement la partie située à gauche, c’est-à-dire votre véritable adresse. Tous les mails envoyés à vous+cequevousvoulez@gmail.com sont transmis à vous@gmail.com

Intérêt

Il est double:

  • Vous pouvez savoir qui vend/transmet/utilise votre adresse email en regardant vos spams et leurs destinataires
  • Vous pouvez créer des règles de suivi de vos emails selon le contenu de l’adresse

Exemple

  • Votre adresse est michel@gmail.com
  • Vous souhaitez vous inscrire sur Twitter et utiliser une adresse « virtuelle », comme par exemple: michel+twitter@gmail.com
  • Tous les mails en provenance de Twitter seront adressés à michel+twitter@gmail.com et vous les recevrez sur votre compte mail habituel
  • Si vous recevez un beau spam adressé à michel+twitter@gmail.com, vous pouvez en déduire que Twitter a vendu/transmis votre email à l’expéditeur du spam ! (pas bien)

source photo CC notoriousxl  

2 Commentaires »